lundi 17 avril 2017

Hospice de France

Il n'aura fallu qu'un rapide échange de messages avec Marc Picard, Urban Sketcher de Toulouse, pour mettre au point cette sortie afin d'admirer et de dessiner ensemble les pentes encore bien enneigées sous le chaud soleil d'avril.
A same passion for hiking and mountain sketching lead us, Marc Picard and me, to the central Pyrenees.

Le but de la rando étant le dessin, nous nous rendons à Luchon où la route de l'Hospice de France a tout juste rouvert. Pendant la montée nous résistons difficilement à un premier croquis : le dièdre presque parfait du Pic de la Pique qui nous surplombe fièrement.
On the trail, we soon stop to make a first sketch of a sharp peak, well named Pic de la Pique.
Le pique-nique au dessus de la Fache de Roumingau, encore enneigée, nous permet d'apercevoir quelques sommets du Val d'Aran, côté espagnol…
A little higher, the pic-nic time offers us the opportunity to have a glimpse over the spanish border…
… et nous donne un point de vue dominant sur la vallée de la Frèche et l'hirsute Pic du même nom et la Pique.
… and, in front of us, on the serrated Pic de la Frèche.
De là nous grimpons sur le Tuc de Poilanèr ou Pic de Roumingau 2219m, un belvédère parfait qui nous révèle l'Aneto toit des Pyrénées à 3404m.
Our climbing ends at the summit of Pic de Pouylané  2219m, a perfect belvedere which reveals us the high point of the range, the Peak of Aneto, in Spain 3404m.
Le panorama est splendide. Vers l'ouest nous retrouvons les 3000 du Luchonnais : le Perdiguère 3222m en tête, mais aussi le Maupas 3109m, pic des Crabioules…
This splendid view displays may 3000m summits
Un dernier dessin avant une descente dans la pente herbeuse et ses premières fleurs.
Mis à part un bon coup de soleil, je rapporte une série de croquis rassemblée dans cet album Flickr et l'envie d'y retourner bien rapidement.
This hike day allowed me to admire amazing mountainscapes, paint watercolors in my sketchbook (the album on Flickr) and get a bad sunburn. However, I can't wait to come back there soon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire