jeudi 22 août 2019

Liber Azoth


Guillaume Grenard and his band "la Table de Mendeleïev" (LTDM) recorded their seventh opus with Andrea Parkins, accordeonist of the experimental scene of New York City. The album is called Liber Azoth in reference to the book of Paracelsus, famous alchimist from the german renaissance16th century.
Since the beginning of LTDM discography, I had the great honor to be in charge of the cover design. And, according to the graphic guideline of the collection, the visuals are drawn by the symbols and enigmatic engravings of the alchimists books.

Thus, this seventh volume uses the symbol of the green lion flanked by seven stars devouring the sun, who opens and closes the indissoluble seals of the seven mettalic spirits. All the compositions are inspired by the elements of the famous periodic table and the composer already announced me that the next volume would be the last of the project and should be recorded in live. We also evoqued the eventuality of live painting on stage during the concerts. To be continued…

mercredi 31 juillet 2019

USk Amsterdam 2019

 The annual world meeting of sketchers is getting bigger and bigger every year. This 10th symposium 2019 took place in Amsterdam. It was my first time in this famous city and I must admit that I was a little disapointed by the city centre, the red light streets and coffee shops, the crowd and the poor quality of the food. But when We got a little familiar with the place my opinion changed significantly
Obiously, this year's symposium was the "no time" symposium.
No time to bump into all the sketchers I know. And almost no way to have the opportunity to sketch with them. Anyway I had the chance to see many.
No time to make many sketches. I was travelling with my two kids who have not the same need to engrave their visual impressions on paper.
No time to visit many quarters of this amazing city. It was my first time there and the extreme heat of the first two days hit me hard on the head. I then had a migraine for 2 days and no energy to move too much.
Not enough time at all but still enough to have great moments, to chat, to sketch, to make new friends, to roam around and visit, to discover and enjoy Amsterdam.
Next symposium 2020 will be in Hong Kong, will I go ?
I'd love though.

vendredi 7 juin 2019

Rencontre nationale 2019 Urban Sketchers à Dijon


La région Bourgogne - Franche-Comté, a été choisie pour être l'hôte de USk France Rencontre 2019 à Dijon.
Christine Deschamps, Marie-Odile Mourel et Arnaud Heidet, entourés d'une grande équipe de bénévoles ont parfaitement organisé la neuvième et la plus grande des rencontres nationales.
Tout était parfaitement réglé et d'une très grande qualité : l'accueil chaleureux des participants, la com ingénieuse avec une mignonne petite chouette, les savoureuses bières de la Brasserie La Truite,
les vins délicats du Domaine Céline Coté, les nombreux goodies de Hahnemühle,
les parcours dans la ville, le grand banquet (il ne manquait que le barde)…
Tout était si réussi que je trouve ma maigre production (seulement 4 double-pages) pas vraiment à la hauteur. Ces rencontres, on en ferait bien toute l'année. Merci Dijon et à bientôt les USk !

mardi 14 mai 2019

Visite de Rabastens


Voilà une quinzaine d'années que je vis à Rabastens, un charmant village de la région toulousaine, remarquable pour les maisons de briques alignées sur son rempart à une vingtaine de mètres au dessus du Tarn.
Pourtant, les premières années, je n'ai quasiment jamais pris le temps de dessiner ses rues et encore moins les sites "incontournables".
Ensuite, j'ai commencé par dessiner des coins plutôt insignifiants.
Pas facile de se montrer en train de dessiner dans le village où on vit, n'est-ce pas ?
C'est seulement ces toutes dernières années, que je me suis enfin décidé de représenter les sites emblématiques tant au niveau du patrimoine que du paysage.
Aujourd'hui j'en ai accumulé pas mal dans les pages de mes carnets même s'il me reste encore beaucoup de travail pour tout passer en revue.
Cela m'a donc donné l'envie de les rassembler sous une forme éditée, mais pas exhaustive.
Bref pas un livre. L'idée d'un plan doublé d'une carte des environs s'est alors imposée rapidement.
J'ai donc fait une sélection de croquis récents tous réalisés avec la même technique, craies aquarellables Caran d'Ache Neocolor II sur des carnets de croquis Seawhite of Brighton.
Mais comme il manque toujours des images, même quand on ne s'est pas fixé de cadre rigide ni d'obligation de représenter tel ou tel lieu, j'ai dû réaliser une série de croquis à la hâte, ces derniers jours, dans les moments de creux de mon emploi du temps.
Voici donc, en avance sur la parution du plan, les derniers croquis en guide d'aperçu. Bonne visite.

dimanche 21 avril 2019

Pic d'Espaillat


Le  16 mars, j'étais monté dormir dans la magnifique cabane de la Jasse de Gireys construite récemment en rondins de bois, comme les isbas russes, et équipée très confortablement.
Le spectacle de la vue que j'ai pris le temps de croquer le soir en arrivant dans ma hutte promettait un beau lendemain de croquis avec une vue imprenable sur toutes les crêtes, de la station d'Ax-les-Thermes (Bonascre) jusqu'au massif du Rulhe sur la frontière andorane.
Mais le matin, après un croquis des sommets coiffant les vallées d'Ayguelonge et de Naguille, je fais  cette esquisse rapide de la Dent d'Orlu disparaissant peu à peu dans les nuages.
En effet, contrairement aux prévisions météo clémentes, le brouillard est monté très rapidement de la vallée pour se fixer sur les sommets. J'abandonne mon expédition au bout d'une paire d'heures à marcher dans un nuage qui ne me donne aucun sujet de dessin à plus de 10 m.
Un mois plus tard, je suis revenu à Ax-les-Thermes pour visiter l'expo "Dessins de rues" Urban Sketchers et en ai profité pour retourner dans la vallée du Najar.
Cette fois-ci j'ai passé la nuit dans la cabane du Roc de Sorgeat, construite aussi en rondins et très confortable. Le matin, les nuages ont mis un peu de temps à se dissiper, me laissant craindre que je jouais de malchance à nouveau.
Alors le ciel s'est ouvert et j'ai pu me transporter sur un magnifique balcon duquel la vue porte de la vallée d'Orlu jusqu'au massif du Montcalm en passant par le massif du Rulhe.Et, pour ne rien gâcher,  les reliefs des premiers plans avaient de beaux escarpements encore bien enneigés.
L'ensemble des croquis de ces deux journées sont sur les albums Flickr suivants :
Jasse de Gireys
Roc de Sorgeat

lundi 15 avril 2019

Carnets de voyage en Provence

"Les carnets de voyage en Provence" est un festival qui, pour n'en être qu'à sa deuxième édition, a déjà beaucoup fait parler de lui.
Il prend place dans le charmant village de Lourmarin dans le Luberon, il bénéficie d'une importante fréquentation du public, de la présence de carnettistes incontournables et de quelques "stars".
Vu de près, ce petit festival est tenu à bout de bras par une poignée de bénévoles qui nous accueilli du mieux possible malgré les aléas d'une telle organisation. Comme annoncé, un public nombreux de connaisseurs s'est présenté sur les stands toujours très intéressés par des informations techniques sur nos techniques ou notre matériel.

J'ai eu le grand plaisir d'animer un petit atelier sur le croquis rapide de personnages avec un bon groupe de participants motivés pour deux heures bien intenses.

Le festival nous permet aussi de nous connaître entre carnettistes et de nous revoir.
Et pour terminer notre bien court séjour dans le Luberon, nous avons joué les prolongations par une séance de croquis entre carnettistes.