samedi 15 novembre 2008

Le Pochoir


essai du pochoir sur une lauze
Pour réaliser la tête de cheval, je me suis servi de pochoirs.
Et pourtant cette technique, à mi-chemin entre le monotype et la sérigraphie, se révèle malléable et simple à mettre en œuvre. J'ai continué à l'explorer, sur le même thème avec une seule couleur cette fois-ci et seulement deux cartons.
Dans un premier carton, j'ai découpé la silhouette d'un cheval…
(1)
…dont j'ai conservé la forme intérieure (pochoir négatif ?).
(2)
J'ai ensuite découpé un second carton pour les ombres.
(3)
Au tirage, j'ai utilisé au choix l'une ou l'autre silhouette générale pour faire un cheval brun …
(1+3)
…soit en négatif.
(2+3)
L'utilisation de la peinture en bombe est à la fois très appropriée au pochoir et aussi très utile pour mêler les couleurs. Prochaine étape, justement, utiliser plusieurs couleurs (les primaires), et étudier tous leurs associations. Par superposition (cartons successifs), par mélange ou en dégradé (dans le même carton), en préparant le support à l'aide de solvant ou de médium…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire