samedi 1 novembre 2008

Pour Alain


01 XI 08
Je disposais d'une lauze de schiste de Lozère sur laquelle je souhaitais imprimer, peindre ou graver un cheval. La surface étant irrégulière, j'ai rapidement abandonné l'idée d'y apposer une empreinte et me suis orienté vers le pochoir.
Quel vilain nom !
Le support étant relativement sombre, une silhouette claire s'est imposée. J'ai taillé deux autres cartons pour les ombres et les parties sombres.
Résumons donc : trois cartons, deux bombes de peintures un essai préalable sur papier bleu.

Le premier carton (crème de lait)
Le deuxième carton (Brun Orage)
Le troisième carton (Brun Orage)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire